Membres

Intelligence artificielle et institutions patrimoniales

IA et patrimoines

l’ADEMEC a le plaisir d’annoncer sa journée d’étude « Intelligence artificielle et institutions patrimoniales » qui aura lieu le 11 décembre 2019 à la BnF (François-Mitterrand), organisée avec le soutien de l’Ecole nationale des Chartes et de la Bibliothèque nationale de France.

« Concurrente de notre intelligence », « menace pour nos métiers et nos expertises », ou encore « solution miraculeuse qui surpasserait toutes nos compétences », l’intelligence artificielle (IA) est source de nombreux fantasmes... et pour cause ! L’effet « boîte noire » des procédures de ces nouvelles technologies n’a rien pour nous rassurer. Pourtant, à l’heure où l’intelligence artificielle anime déjà nos vies numériques, il est essentiel que les professionnels de l’information, en charge de la conservation et de la diffusion du patrimoine, et spécialistes de la donnée puissent s’y mesurer. Cette journée d’étude a pour objectif de donner des clés de compréhension pour mieux cerner les enjeux qui entourent l’intelligence artificielle. Elle sera l’occasion d’en comprendre les usages et d’anticiper ses atouts pour les institutions patrimoniales. Conférences, rencontres et ateliers nous permettront de réfléchir ensemble au positionnement de nos métiers face à ces évolutions profondes et inédites afin que cette révolution technologique ne se fasse pas malgré nous, mais bien avec nous, et au service de nos missions essentielles : la conservation et la mise à disposition du patrimoine.

Programme et inscription :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-ia-et-institutions-patrimoniales-enjeux-defis-et-opportunites-76425652183

Messages

  • Bonsoir
    J’aurais aimé assister à cette journée sur l’IA que j’ai repéré depuis longtemps mais à laquelle je ne pouvais assister car je devais donner une formation pour l’AAF. Depuis, la formation a été annulée, mon emploi du temps s’est libéré, mais les inscriptions étant complètes, je suis sur liste d’attente. Je ne voudrais pas prendre le risque de venir directement à la BNF guetter les désistements de peur de devoir repartir sur le site des Archives nationales de Pierrefitte. Je pense néanmoins qu’avec les grèves, tout le monde ne sera pas présent.
    Je voulais avoir votre avis sur la pertinence de faire le déplacement et les chances que j’aurais de pouvoir entrer.
    Je vous remercie de votre attention.
    Flore Hervé,
    responsable du pôle images, adjointe au responsable du département de la conservation aux Archives nationales

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.